Le rôle de nos croyances : On voit ce qu'on s'attend à voir !


Citation Kant


Conscience et filtre inconscient

Nos sens nous envoient 2 milliards d’informations à la seconde.


Le conscient ne peut en traiter que 5 à 9 éléments : une quantité astronomique d’informations est filtrée, par notre inconscient, qui va choisir de nous focaliser sur tel ou tel élément.

Ce filtrage est influencé par nos croyances, nos valeurs, nos souvenirs et expériences, nos décisions, notre éducation, notre culture…

Les croyances biaisent notre lecture de la réalité, notre subjectivité

Elles sont perçues comme des vérités, des évidences. Elles sont plutôt inconscientes : il est difficile de s’apercevoir de leurs existences et encore plus de leurs influences.


On voit ce qu’on s’attend à voir. Certaines croyances sont ainsi "facilitantes" et d’autres limitantes.


Nous n'avons souvent pas conscience à quel point nos idées et nos croyances influencent nos comportements et donc nos vies.


Nos opinions sur nous et les autres forgent notre compréhension de la réalité, construisent notre monde, nos relations, façonnent notre existence. Et certaines croyances peuvent être positives ou négatives. Les unes peuvent avoir un pouvoir créatif, et d'autres nous pousser à l'inertie, ou même, être carrément destructrices ! Par exemple, alors que l'impression de ne pas être à la hauteur, ou ne pas mériter quelque chose peut nous empêcher de poursuivre nos objectifs, à contrario, se croire heureux, chanceux, ou de croire en la bonté de l'homme, va tourner notre attention vers les choses positives de notre environnement, activer nos ressources intérieures et notre plein potentiel. Les idées n'étant "que des façons de penser", n'est-il pas préférable d'adopter celles qui nous offriront la meilleure vie ?

Un état d'hypnose presque permanent !

Si on oriente notre regard sur ce qui valide nos croyances, et en accordons moins au reste…Nous sommes constamment en état d'hypnose ! Les croyances limitantes sont du genre « Je suis nul, je ne saurai jamais, je ne suis pas capable, je suis trop vieux, je n’ai jamais de chance… » Ou encore « On a rien sans rien, tel père tel fils, tout est écrit, faut pas rêver »

Ce sont des freins, des sources d’enfermement, de conditionnement…Elles viennent légitimer une problématique, un renoncement, les échecs, la passivité…Ces croyances limitantes, ces perceptions négatives de soi sont une forme de conditionnement, d’auto hypnose négative. Ils sont à l'origine de la mise en route de processus inconscients non-désirés

Comment peut agir l'hypnose ?

En hypnose on peut… entrer en contact avec « la partie » responsable d’une réaction inadaptée, modifier des croyances, changer notre regard sur nous-mêmes et donc sur le monde.

En hypnose, il est question de comprendre comment un individu construit sa réalité, à travers ses filtres, ses croyances, comment atteindre cette subjectivité pour permettre à la personne de changer, dans le sens de ce qui est bon pour elle !


La question reste à savoir si, comme le dit Ben Harper, ce que nous cherchons est réellement ce dont nous avons besoin ! 😜

115 vues