hypnose nice_edited.jpg

Cédric Nedellec Hypnothérapeute - Hypnotiseur Nice

Cabinet d'Hypnose Nice Centre Comment se déroulent une séance d'hypnose ?

Cabinet consultations à Nice

L'hypnose est, pour moi, un art où connaissances et créativité entrent en jeu. Je dirai que c'est un "processus de co-création de sens, à travers les sens et dans un état de transe qui suit une induction hypnotique".

 

Un bon hypnothérapeute n'impose rien, il s'adapte, est ouvert aux fonctionnements, aux réalités et avis de ses clients qui, parfois, souhaitent les faire évoluer.

 

L'hypnose est avant tout "utilisationnelle", c'est-à-dire que l'on utilise ce que nous amène la personne qui vient consulter (croyances, valeurs, personnalité, langage verbal et non verbal...) pour la combiner à différents outils, méthodes et formes d'hypnose (hypnose ericksonienne, hypnose humaniste, hypnose quantique...).

 

Il n'y a pas une façon de faire mais une infinité de possibilités pour changer et se transe-former !

hypnose Nice Tarifs
Hypnose Nice Avis

L'hypnose est au cœur même des consultations que je propose. Mais, bien qu'elle permette des changements rapides et efficaces, j'adapte parfois ma pratique pour associer l'hypnose à :

De la Psychoéducation (explications et solutions, hors hypnose, pouvant être apportées aux problèmes ou symptômes) et/ou du Coaching (utilisation ou enseignement d'outils de pleine conscience, de Programmation Neuro-Linguistique  (PNL), d'auto hypnose, de cohérence cardiaque ou d'exercices de Communication Non-Violente (CNV)...

​​Mais tout ça, ça dépend de Vous, de vos besoins, de votre sensibilité, ainsi que de vos perspectives d'évolution.

hypfulness hypnothérapie à Nice

​Quels sont les bienfaits de l'Hypnose Thérapeutique et de la Pleine Conscience ?

  • Transformer nos schémas mentaux inconscients, changer de perspective, supprimer ou atténuer l'impact d'un symptôme ;

  • Envisager et réagir aux situations en fonction de l'idéal qui nous anime ;

  • Faire émerger nos ressources et notre potentiel, pour vivre en harmonie avec soi et les autres.

Nous avons tendance à vivre les événements de nos vies dans nos têtes. Nos jugements et interprétations de la réalité sont souvent biaisés (c'est ce que l'on nomme subjectivité... et automatismes !). Sans en avoir conscience, nous sommes la plupart du temps déjà en état d'hypnose. C'est à dire que nous sommes "dissociés" de l'instant présent. Nous sommes pris dans nos automatismes, nos croyances (voir l'article influence de croyances) et schémas répétitifs.

L'hypnose et la pleine conscience permettent de sortir du "[ment]-al", des pensées qui transforment le réel en réalité subjective. Il s'agit de revenir aux fondements de notre être, là où s'effacent certains de nos conditionnements. Ces conditionnements correspondent notamment à nos réactions, croyances profondes et pensées inconscientes. Ils sont  et acquis soit par imitation, soit par nécessité à certains moments de notre développement.

Depuis les premiers jours de notre existence, nous faisons au mieux à chaque instant. Pourtant, certains mécanismes utiles à certaines phases de notre développement, restent toujours actifs et entravent notre bien-être (des automatismes acquis). C'est parfois comme si différentes parties de nous souhaitaient aller dans des directions contradictoires.

On pourrait définir l'hypnose comme suit : Un  état de réceptivité accrue permettant d'apprendre, de modifier des schémas inconscients, ou d'accéder à des ressources inexploitées. Toutefois, cette définition de l'hypnose reste partielle car chacun vit cet état modifié de conscience à sa manière !

Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'article Méditation et Hypnose : Quels effets sur le cerveau ?

Applications thérapeutiques de l'hypnose.jpg

L'hypnose, brèves explications concernant son fonctionnement

Grâce à la transe hypnotique, un état particulier de conscience modifiée, on va permettre au mental de mettre ses jugements de côté, pour aller au-delà de la pensée, là où règnent les automatismes inconscients. Et, grâce à la puissance de l'imagination, ainsi qu'en nos capacités naturelles à symboliser, nous allons pouvoir toucher aux fondements de nos êtres.

 

L'hypnose permet de modifier symboliquement, grâce à notre imagination et les métaphores utilisées dans des suggestions indirectes, nos représentations internes pour transformer notre réalité (croyances limitantes ou profondes, pensées automatiques, comportements ou émotions non désirées, diminuer ou supprimer l'impact d'un symptôme...).

​Comme expliqué dans la partie traitant des différences entre hypnotisme et hypnothérapie, l'hypnothérapeute (aussi appelé hypnotiseur, hypnologue ou l'hypnotiste !) accompagne le patient pour lui permettre de modifier ses perceptions, de les élargir, de les transe-former. Cet état d'ouverture permettra au client l'émergence de ses propres solutions et ressources intérieures : un potentiel présent mais peu ou pas suffisamment exploité.

Utilisé à bon escient, cet état de conscience modifié ("état hypnotique" ou "état de transe") permettra aux différentes régions corticales du cerveau (par le biais de suggestions hypnotiques, post-hypnotiques et grâce à la plasticité cérébrale !) de faire de nouvelles connexions. Ces nouvelles associations, après parfois un temps de gestation, donneront lieu à une modification des pensées, symptômes et comportements automatiques, générées par le subconscient, qui posaient problème.

L'hypnose a des effets objectifs et mesurables : Elle modifie l'activité du cerveau et les perceptions.

Différent des états d'éveil, de méditation ou du sommeil, cet état modifié de conscience a des caractéristiques qui lui sont propre. En état d'hypnose, les perceptions et la notion de temps peuvent être modifiées. Cet état, à mi-chemin entre la veille et le sommeil,  permettant à l'esprit critique et rationnel (le "conscient"), les certitudes et les jugements d'être mis de côté, au profit d'une expérimentation et d'une expérience émotionnelle.

Apports de l'hypnothérapie et la méditation

Je dirais, qu'au fond, ces deux approches ont pour un seul et même objectif : nous reconnecter avec notre idéal en dépassant, bien souvent, un passé fait de conditionnements et générant symptômes et problèmes divers.

​​Dans la méditation de pleine conscience, contrairement à l'utilisation faite de suggestions lors de l'état d'hypnose, on ne s'attachera pas à modifier nos pensées et comportements automatiques. On aspirera à se reconnecter à l'instant présent, à accueillir ce qui se passe en soi, à travers nos sens et les 2 milliards d'informations qu'ils perçoivent à chaque seconde. 

L'hypnose thérapeutique visera à transformer, à effectuer des réglages de façon plus proactive et intentionnelle, en choisissant le type de situation que l'on souhaite faire évoluer.

Ces 2 pratiques que j'utilise, dans mon hypnothérapie à Nice, permettent d'aller au-delà des processus mentaux et du filtre de nos croyances. Leurs utilisations permettent une transformation profonde de notre rapport au monde, en modifiant jusqu'à la structure du cerveau et de l'ADN. Pour moi l'hypnose et la pleine conscience sont complémentaires. Chacune de ces approches à ses particularités et intérêts en hypnothérapie. Elles permettent toutes 2 de sortir dans nos états d'autohypnose quotidiens.

Hypnothérapie à Nice combinant Hypnose et Minfulness

Expert Hypnose Nice

Mon parcours d'hypnothérapeute

Praticien en hypnose, j’ai fait ma licence de psychologie à l’université de Nice Sophia Antipolis. J'ai ensuite continué mon master en psychopathologie à l'université de Vincennes Paris 8.

Ces divers enseignements ont été pour moi très complémentaires. D'un côté une compréhension théorico-psychanalytique du développement de la psyché et, de l'autre, une approche très pragmatique des troubles (étude des systèmes de classifications des troubles mentaux CIM et DSM).

La relation d'aide et les soins psychiques nécessitent de multiples compétences en psychologie et psychopathologie. C'est pourquoi j'ai choisi d'être formé en hypnose et aux psychothérapies éricksoniennes dans un cursus destiné aux professionnels de la santé, et encadré par des psychologues cliniciens.

J'ai ainsi obtenu ma certification de "Praticien en Hypnose et Psychothérapies Ericksoniennes" par l’AFNH* (Association Française de Nouvelle Hypnose).

Ma pratique de la psychothérapie

La pratique du soin psychique, dont fait partie l'hypnose, n'est possible qu'à condition de connaître les principes fondamentaux qui régissent les comportements, les émotions et les cognitions. ​Les connaissances que j'ai acquises en TCC (thérapies cognitivo-comportementales), neurosciences et psychologie positive, lors de mes différentes formations universitaires sont un bien précieux. Ce sont des ressources inépuisables dans l'hypnothérapie que je propose.  (Qui, vous l'aurez compris, ne se limite donc pas à l'hypnose mais qui fait parfois de moi un coach transmettant des outils pratiques !).

Conférence Hypnothérapie Nice

​Être accompagnant, aidant, nécessite écoute, bienveillance et empathie. Ce sont les maîtres mots qui guident ma pratique thérapeutique. Pour moi, peu importe les troubles, désirer changer, grandir, s'améliorer (et s'épanouir !) est la plus belle forme d'intelligence. Je ne juge pas, je suis simplement curieux des modes de fonctionnement de mes patients, de leurs freins et blocages inconscients, et de leurs ressources. Je ne suis pas un guide mais un accompagnateur du changement. Je ne créé pas, ne rajoute rien, je ne suis pas là pour transmettre mes propres croyances, mon avis ou valeurs. Je permets simplement de révéler grâce à des techniques élaborées, dont l'hypnose fait partie, un potentiel aux possibilités infinies déjà présent et souvent inexploité

certification AFNH

* J'ai suivi ma principale formation en hypnose ericksonienne à L’AFNH, l'Association Française de Nouvelle Hypnose. Créée par le Docteur Jean GODIN en 1992, ce dernier a également fondé le premier institut Milton ERICKSON européen, à Paris, en 1982. Il fut le premier "éricksonien" de France. En 2002, le Dr GODIN a désigné Olivier PERROT, l'un de mes psychologues-formateurs, comme son successeur, à la tête de l’AFNH.

"La relation entre l'hypnotiste et le sujet repose uniquement sur la coopération volontaire, et nul ne peut être hypnotisé contre sa volonté ou sans sa coopération".

"La personne hypnotisée demeure la même personne.[...] L'hypnose ne change pas les gens pas plus qu'elle n'altère les expériences qu'ils ont vécues dans le passé."

Milton Erickson

hypnose et alliance thérapeutique.jpeg

L'hypnothérapie ou "hypnose thérapeutique"

Il existe de nombreuses appellations et de nombreux courants en hypnose thérapeutique (Hypnose Ericksonienne, Nouvelle Hypnose, Hypnose Humaniste, Hypnose Intégrative, Hypnose Quantique...).

Un bon hypnothérapeute (appelé plus couramment "hypnotiseur") ne donne pas d'ordres, ni conseils, ni son avis : c'est un accompagnateur du changement. Il permet permet à la personne de faire de nouvelles associations, de découvrir de nouvelles façons de faire en accord avec sa personnalité et ses objectifs.

L'hypnose thérapeutique est un moyen de faire émerger des ressources déjà présente chez une personne. Elle révèle un potentiel non exploité dans des domaines de la vie où ce serait utile. Elle permet également de travailler sur nos symptômes, nos émotions, nos sensations, nos représentations (que ce soit des images ou des interprétations). Le tout pour les faire évoluer et donc changer notre rapport à nous-mêmes et au monde !

On utilise les capacités naturelles du cerveau : l'état de transe* (bien plus fréquente qu'on ne le croit!) et l'imagination ! On permet au patient d'expérimenter, après l'induction hypnotique, quelque chose de différent, souvent de façon symbolique. Le mot clef en hypnothérapie est "expérimenter". Loin d'être passive, la personne en hypnose est extrêmement active à l'intérieure !

Ici, le patient n'est pas "sous hypnose" (pas sous influence comme en spectacle) mais "en hypnose" : le thérapeute accompagne et c'est le patient qui contrôle la séance.

Je me répète mais un bon hypnothérapeute ne rajoute rien. Il n'est pas non plus là pour donner son avis (aussi bon soit-il !) : il révèle un potentiel. Il permet de faire évoluer des situations grâce à l'hypnose et aux ressources de la personne venant consulter !

Il est fréquent d'entendre "hypnotiseur" alors que le terme conviendrait le plus pour l'hypnose en thérapie est "hypnothérapeute". L'amalgame vient souvent d'une représentation "magique" que le grand public a de notre pratique. Mais cette appellation est tellement courante qu'il est tout à fait possible d'employer le mot hypnotiseur pour parler d'un praticien en hypnose.

 

Pourtant cette image, cette dénomination issue des pratiques du Music-Hall, n'est qu'une vision partielle des différentes formes que peut prendre l'hypnose. Je m'explique !

Il est important de faire une distinction entre les courants à visée "thérapeutiques" (hypnose ericksonienne, nouvelle hypnose, hypnose humaniste...), telle l'hypnothérapie que je pratique, et l'hypnose de spectacle (Messmer, la "streethypnose"...), dite "hypnose classique". Bien que reposant sur des processus psychologiques identiques, ces formes d'hypnoses ont des utilisations, des objectifs et parfois une éthique diamétralement opposés.

Certaines personnes croient que l'on peut forcer quelqu'un à faire ou à dire quoique ce soit contre sa volonté. Il n'en est rien : ce sont des croyances urbaines, celles que l'on retrouve dans les films (celui-ci par exemple).

 

Contrairement aux idées reçues, nul ne peut être hypnotisé s'il s'y oppose, même pas par le meilleur hypnotiseur au monde ! La personne qui "fait le canard" l'a implicitement accepté : toute hétérohypnose (hypnose d'une personne à une autre) passe par une autohypnose. Dans toute forme de psychothérapie, il y a ce qu'on nomme "alliance thérapeutique". Et sans ce lien de confiance, pas d'hypnose possible !

L'hypnose de spectacle ou "hypnotisme"

C'est une pratique aux suggestions directes. On y a l'impression que les personnes sont "sous hypnose", qu'elles exécutent "des ordres". En hypnose, même lors d'un show, on ne peut demander à une personne de faire quelque chose qui serait contre ses règles de morale ou contre sa propre volonté. Toutes les personnes que l’on a vu agir de manière étrange lors d’un " spectacle d' hypnotisme", l'ont fait parce qu'elles ont accepté de le faire.

hypnotiseur spectacle Nice

Hypnotiseur ou Hypnothérapeute : quelles différences ?

Hypnose Ericksonienne Nice
Meilleur Hypnotiseur Nice

Pourquoi une hypnothérapie combinant Hypnose et Mindfulness ?

Grand lecteur depuis l'adolescence, j'ai toujours eu un grand intérêt pour la psychologie et le développement personnel. J'ai ainsi naturellement intégré la faculté de sciences humaines en 2001. À cette époque l'hypnose n'y était abordée que de façon très succincte (à travers les travaux de Charcot, Chertok, Janet et Freud). L'hypnose ericksonienne (du moins une approche qui tend vers celle développée par Milton Erickson) n'y est d'ailleurs enseignée que depuis quelques années.

À cette époque, j'étais encore atteint d'une forme mineure d'anxiété sociale. On pourrait traduire cela par un grand manque de confiance en soi (mais en bien plus invalidant dans ses symptômes !). J'ai commencé alors à étudier l'hypnose (auto hypnose, humaniste, conversationnelle, Hypnose ericksonienne, hypnotisme de spectacle telle Messmer), la Programmation Neuro-Linguistique (travaux de modélisations de thérapeutes, dont Erickson, par Grinder et Bandler) et la mindfulness (pratique de méditation issue du bouddhisme et formalisé par Kabat-Zinn) Ces pratiques ont résonné (et raisonné!) avec les connaissances que j'avais acquises dans mes lectures sur la méditation, le bouddhisme et mes études en psychologie.

 

Bien qu'étant un grand pratiquant de la méditation (sous forme assise!) depuis mon plus jeune âge, ce sont les pratiques de la pleine conscience et de l'hypnose qui ont transformé ma vie. Les troubles dont je souffrais sont devenus rapidement un lointain souvenir !

En 2013, l'Académie Nationale de Médecine a reconnu l'Hypnose comme une thérapie complémentaire de soins. J'ai alors décidé de reprendre mon cursus universitaire pour devenir psychologue. Mais ce n'est qu'en 2016 que j'ai décidé de faire une formation en Hypnothérapie, développant ainsi les connaissances et la pratique que je n'avais cessé d'étudier. Comme je l'ai déjà dit, j'ai choisi de faire mon apprentissage de l'Hypnose Ericksonienne dans un cursus encadré par des psychologues cliniciens (et dans une formation dédiée aux professionnels de santé). J'ai eu le privilège d'intégrer la formation en hypnothérapie sélective et exigeante de l'AFNH grâce à mes études en psychologie.

Lors de cette formation nous devions apporter une séance filmée (travail de supervision sur notre pratique thérapeutique). La petite sœur d'une amie, qui avait loupé 5 fois son permis, désespérait. Elle m'a alors demandé de l'hypnotiser et, au bout de 3 séances, elle réussit avec succès son permis ! Son directeur d'auto-école lui avait dit que, si j'étais efficace au point de lui permettre de passer le permis, il m'enverrait tous ses élèves ayant des difficultés. Et ce fût le cas !

J'ai ensuite accompagné en thérapie ce même directeur, puis l'une des monitrices... Et, sans m'en rendre compte, et surtout sans cabinet pour exercer, j'étais déjà thérapeute ! En 2018, suite à une conférence sur l'hypnose que j'ai faite dans le Var, j'ai ouvert mon premier cabinet à Saint Raphaël. Et, le 1er janvier 2019, mon cabinet d'Hypnothérapie à Nice !

Désireux de toujours me développer, j'étudie toujours avec passion la psychologie et les différentes pratiques psychothérapeutiques et hypnotiques, améliorant, chaque jour la qualité de l'accompagnement en hypnothérapie que je propose.

L'hypnose permet d'agir sur quels types de troubles et de problématiques ?

Comme je l'explique brièvement dans cet article, nous apprenons à répondre, tout au long de notre vie, aux contraintes et règles que nous impose notre environnement.  Nous développons ainsi des solutions (certaines consciemment et d'autres non!), plus ou moins efficaces à certains moments de nos existences.

 

​​Ces façons de réagir, acquises pour répondre à des besoins qui nous sont propres (ou ceux des autres) deviennent parfois des automatismes. Ces automatismes nous poussent alors parfois dans des directions ne favorisant pas l'épanouissement.

[automatismes comportementaux (habitudes...), cognitifs (pensées automatiques, ruminations, contrôle ou fuite...) ou émotionnels (colères, stress, tristesse...)]

 

L'hypnose ericksonienne, et les autres types d'hypnose (nouvelle hypnose, elmanienne, humaniste, quantique...), de par leurs actions sur le subconscient et les automatismes acquis, sont des solutions efficaces et rapides pour modifier ces réactions et schémas inconscients.

Soins où l'hypnose thérapeutique se révèle utile

Troubles algiques, préparation à l'accouchement, troubles dermatologiques, troubles gastro-entérologiques, stress, burn-out, troubles anxieux, affirmation de soi, pour maigrir... Mais aussi dépendances, arrêt du tabac, deuil, séparation, troubles sexuels, dépression, troubles des comportements alimentaires, troubles du sommeil, préparation mentale, détermination d'objectif...

Qu'est ce que l'hypnose ?

hypnose ericksonienne et consultations en hypnose

Hypnothérapeute spécialisé dans la gestion du stress et des émotions, formé à l'hypnose par des psychologues, et avec cursus universitaire en psychologie.

Quels sont les champs d'application de l'hypnothérapie ?

Sa particularité est d'agir en profondeur là où d'autres approches se sont (ou se seraient) avérées infructueuses.

Contrairement à des thérapies orientées sur des origines supposées des troubles (telle la psychanalyse), l'hypnose fait partie des thérapies brèves et "orientées solution".

 

En hypnothérapie, on cherche rarement le "pourquoi", c'est-à-dire l'origine d'un symptôme, d'une "solution inefficace". On travaille sur le "comment" la personne fait pour se mettre dans un certain état et, surtout, sur  "comment" en sortir pour atteindre un état désiré.

Il n'y a pas de script ou de formule magique pour tel ou tel trouble, mais des méthodes permettant le chnagement.

La créativité d'un bon hypnotiseur (hypnothérapeute), dans ses suggestions hypnotiques, est inspirée par et pour le patient hypnotisé . C'est la clef de l'utilisation de cette méthode basée sur la transe.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de l'hypnose, vous pouvez lire l'article "l'hypnose, comment ça marche ?"

Cédric Nedellec - Hypnothérapeute à Nice - À Propos

Hypnose à Nice

Besoin d'informations sur le contenu des consultations ? De recommandations avant de consulter ?

Cliquez sur les images ci-dessous !

Installé sur la Côte d'Azur depuis 2001, j'ai vécu en Polynésie Française, puis à Paris. Ces deux mondes opposés ont fortement influencé ma perception de la réalité. Mes différents voyages, au Sénégal et en Guyane notamment, tout comme une bonne quantité de lectures liées à de nombreux centres d'intérêt, font également partie du développement et de l'ouverture qui influencent ma pratique de l'hypnothérapie à Nice.

L'hypnose est, à la fois, un état modifié de conscience (transe hypnotique) et une forme de thérapie brève (hypnothérapie).

 

Pris par nos pensées, tributaires de nos émotions, ou enfermés dans des habitudes, nous sommes déjà tous, plus ou moins, en état d'hypnose.

Les instructions et les suggestions, données par l'hypnotiseur, permettront de s'immerger dans un état d'expérimentation pour modifier et sortir de ces automatismes.

Il n'est pas question de comprendre mais... de vivre le changement.

Hypnothérapie et Hypnose à Nice

Hypnose Nice Tabac

Arrêter de fumer

Hypnose pour la confiance en soi

Confiance en soi

Hypnose pour les troubles anxieux

Anxiété et Phobies

Hypnose pour le stress et le burnout

Stress, Burnout

Hypnose pour les troubles du sommeil

Troubles du sommeil

Hypnose pour le deuil et les séparations

Deuil et séparation

hypnose pour les douleurs chroniques

Douleur

hypnose passation examens

​Permis de conduire

Hypnose pour maigrir Nice

Perte de poids

Nombre de séances et durée d'une hypnothérapie ?

Si vous trouvez un hypnothérapeute qui puisse vous assurer d'une réponse, avant même de vous avoir rencontré, allez-y ! (...ou fuyez !!!)

Il faut compter, en moyenne, 4 ou 5 consultations en hypnose pour un changement en profondeur, parfois plus... mais il arrive souvent aussi qu'une seule séance suffise ! Et, dans certains cas, ça ne fonctionne pas...

 

Mais alors, pourquoi une telle disparité dans la durée de prise en charge ou l'efficacité d'une thérapie ?

Il y a de très nombreux cas de figures... Loin de chercher à être exhaustif, je vais simplement vous partager un peu de mon point de vue :

 

Un thérapeute peut ne pas convenir à la personne venant consulter : Une thérapie, que ce soit en hypnose ou non, est avant tout basée sur un rapport humain. Je dirai même que, quelque soit le contexte, c'est le facteur relationnel qui est au premier plan de chaque relation. La qualité de cette relation est décisive quant au succès de l'intervention. C'est ce que l'on nomme en psychologie "alliance thérapeutique".

 

Une méthode, ou un type de thérapie peuvent ne pas apporter la solution escomptée : Il y a une grande méconnaissance des différents métiers liés à la psychologie (psychopraticien, psychothérapeute, psychologue (neuropsy, comportementaliste, cognitiviste, TCCiste...), psychiatre, psychanalyste...)... D'ailleurs, savez-vous que l'on peut ouvrir un cabinet d'hypnose sans diplôme!? Q'un psychiatre est un médecin et qu'il peut ne pas être aussi bien formé à la psychologie qu'un psychologue ? Que n'importe qui puisse écrire "psychothérapie" sur une plaque mais que le titre de "psychothérapeute" est protégé (soumis à l'obtention d'un master en psychologie) ? Qu'une personne ayant un diplôme de psychologue (master) puisse être aussi bien un "simple" psychanalyste qu'un neuropsychologue ? Le grand public n'étant pas toujours au fait de ces différences, il est important de savoir où on va et qui on voit !

 

Si un travail a déjà été fait en amont, que la personne connaît bien son problème, une thérapie peut être très (très!) brève... Ou pas ! "Trop" connaître son problème (et y développer des croyances offertes parfois par des psychologues !) peut être une entrave au changement.

 

Si certaines problématiques entrent en résonnance avec la vie du praticien (ce que la psychanalyse nomme "contre-transfert"), celui-ci pourrait alors manquer de recul pour adapter le traitement de façon objective et efficiente (même si le thérapeute est un très bon hypnotiseur ou "le meilleur des psychologue"!) . Il convient au thérapeute d'être honnête vis-à-vis de lui-même et de ses limites, et d'en informer la personne qui vient consulter.

 

Pour conclure, je dirais qu'il n'y a pas d'hypnothérapeute "meilleur" qu'un autre (même s'il y en a de très mauvais et d'autres qui commencent à apprendre l'hypnose !). Je pense surtout qu'il y a des liens de qualité, des compétences acquises et adaptées, ainsi qu'une honneteté indispensable vis-à-vis de soi et de la personne qui vient consulter (en hypnose ou dans toute forme de psychothérapies!).

"Une hypnothérapie adaptée à vos besoins, vos attentes et votre personnalité."

Comment fonctionne l'hypnose ?